Abbaye Histoire Loire Terroir
 

 L’histoire de l’Abbatiale

Le culte monastique, amorcé par Saint Florent sur le Montglonne, est organisé au 7ème siècle par Saint Mauron qui fonde une abbaye soumise à la règle de saint Benoît. Cette dernière est réformée et richement dotée au 9ème siècle par l’empereur Louis le Débonnaire. Mais c’est à Charlemagne, père de ce dernier, que la tradition attribue ces bienfaits. L’abbaye devient un centre actif de l’influence franque sur les Mauges que se disputent Bretons, Angevins et Poitevins.
L’abbatiale est modifiée de siècle en siècle. Ainsi la nef et le transept sont reconstruits vers 1280, le chœur de 1302 à 1311. Eprouvée par les guerres de religion, l’abbatiale est restaurée de 1702 à 1710, exception faite du chœur et de la porte du 13ème siècle qui, au sud du transept, s’ouvre sur le cloître.

Au cours des guerres de Vendée, l’abbatiale sert de prison à deux reprises. Après l’incendie de la ville, seule cette église, sans toit mais voûtée, peut accueillir la communauté villageoise. L’abbatiale est restaurée par Tessier en 1896.

Bonchamps : Le 18 Octobre 1793, le général vendéen Charles-Artus de Bonchamps, blessé à mort au cours de la bataille de Cholet, s’illustre à Saint Florent le Vieil, par un geste de pardon. Il gracie 5000 prisonniers républicains détenus dans l’abbaye, alors que l’armée républicaine incendie et massacre aux alentours.

Ce même jour, l’armée catholique et royale passe la Loire, marquant le début de la Virée de galerne. La terreur des exécutions a tristement promu Saint Florent le Vieil « haut lieu de mémoire de la Vendée militaire ».Son geste de clémence a été immortalisé par le sculpteur David d’Angers, dont le père se trouvait parmi les prisonniers. Ce monument , érigé en 1825, représente Bonchamps couché, le bras levé dans son élan magnanime. Le marbre blanc confère au personnage, un caractère intemporel en renforçant l’éclat de cette exhortation à la paix.

 



 Visite de l'abbatiale

Pour télécharger le document de visite de l'abbatiale, cliquez-ici.

 

 

 



Présentation

Tourisme